Article vedette du réseau ASSML

Exploring the determinants of language barriers in health care (LBHC):
Toward a research agenda for the language sciences
Norman Segalowitz et Eva Kehayia

–Résumé–

On s’intéresse de plus en plus aux barrières linguistiques dans le domaine de la santé, c’est-à-dire à la façon dont la qualité de la prestation des soins de santé peut être menacée par le fait que les patients et le personnel soignant ne partagent pas la même langue forte. L’article suggère que la question des barrières linguistiques en santé, comprise comme un nouveau champ de recherche, offre aux chercheurs des différentes branches des sciences du langage – linguistique appliquée, linguistique, psycholinguistique et acquisition de la langue seconde, entre autres – des occasions inestimables de mener des recherches fondamentales et de contribuer à ce domaine d’importance pour la société qu’est la communication en contexte médical. L’article propose également un programme de recherche structuré sur les barrières linguistiques en santé conçu pour attirer les chercheurs qui s’intéressent au langage en général. Ce programme de recherche repose sur des fondements théoriques, il est axé sur la résolution de problème et a une portée interdisciplinaire. Pour le mettre en valeur, des exemples tirés de la littérature actuelle sont examinés ; ils permettent d’illustrer le déroulement éventuel des recherches à venir dans le domaine des barrières linguistiques en santé.

>>> Cliquez ici pour l’article.

Pour une liste complète des publications du réseau ASSML, consulter la page Web du Projet de formation et de maintien en poste des professionnels de la santé de l’Université McGill.